Hero shadow Aider les investisseurs à réduire leur empreinte carbone Hero Image

Aider les investisseurs à réduire leur empreinte carbone

Changements climatiques

Les changements climatiques sont l’un des enjeux ESG les plus préoccupants auxquels les investisseurs sont confrontés aujourd’hui. La population et les entreprises continuent de générer des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans leurs activités quotidiennes. Ces émissions de GES ont fait augmenter graduellement la température de notre planète, ce qui a entraîné des événements météorologiques extrêmes et une hausse du niveau de la mer, entre autres conséquences. Dans le pire des cas, les conséquences pourraient être beaucoup plus graves si les températures continuent d’augmenter dans le monde entier, et ce, au point de provoquer entre autres l’extinction de la plupart des espèces à l’échelle planétaire. Les investisseurs ont été à l’écoute. L’intensité carbonique est devenue la principale mesure pour aider les investisseurs à évaluer l’incidence que leur portefeuille de placement peut avoir sur les changements climatiques.

Carbone

Le dioxyde de carbone, souvent appelé simplement carbone, est le GES le plus courant. Il existe six différents types de GES, mais les émissions de carbone sont actuellement les plus préoccupantes. Des études scientifiques montrent que la réduction des émissions de carbone pourrait considérablement ralentir les changements climatiques avant qu’il ne soit trop tard. Les investisseurs jouent un rôle actif en examinant les données relatives aux émissions de GES des sociétés qu’ils détiennent afin de déterminer l’incidence de ces dernières sur l’environnement. Au cours des dernières années, de nombreuses entreprises ont commencé à déclarer leur empreinte carbone en divulguant la quantité de carbone qu’elles produisent.

Intensité carbonique

L’intensité carbonique est une mesure des émissions de carbone d’une entreprise par million de dollars de revenus. Cette mesure permet de comparer des sociétés de différentes tailles. Les secteurs à forte intensité de capital et d’extraction de ressources affichent généralement une intensité carbonique plus élevée que les sociétés du secteur des services. L’intensité carbonique des sociétés qui produisent de l’électricité à partir du charbon est plus élevée que celles des entreprises produisant de l’électricité solaire ou éolienne.

Portées 1, 2 et 3

 

Il existe trois types d’émissions de carbone : la portée 1, la portée 2 et la portée 3. En termes simples, les émissions de carbone de portée 1 sont des émissions directes et sont entièrement contrôlables par les sociétés qui les causent. La portée 2 représente les émissions indirectes, comme la consommation d’électricité, et est plus difficile à contrôler.  La portée 3 est caractérisée par des émissions indirectes qui ne sont pas propres à la société, y compris toutes les émissions indirectes dans la chaîne de valeur qui sont liées aux activités des entreprises, comme les émissions causées par l’utilisation de produits par les consommateurs. La plupart des sociétés déclarent des émissions de portée 1 et 2. Très peu de sociétés déclarent les émissions de portée 3, mais elles sont de plus en plus nombreuses à le faire chaque année.

Intensité carbonique moyenne pondérée

L’intensité carbonique moyenne pondérée mesure l’intensité carbonique d’un portefeuille de placement. Pour ce faire, l’intensité carbonique moyenne de chaque société est calculée selon la pondération de cette dernière dans le portefeuille. Les fournisseurs d’indices boursiers, comme MSCI et Standard and Poor’s, publient l’intensité carbonique moyenne pondérée de leurs indices. Les investisseurs peuvent ainsi comparer leur portefeuille à leur indice de référence en regard de cette mesure.

Pourquoi l’intensité carbonique moyenne pondérée est-elle importante?

L’empreinte carbone d’un portefeuille, telle que mesurée par l’intensité carbonique moyenne pondérée, permet aux investisseurs de mieux comprendre les risques du portefeuille et ses occasions potentielles dans le contexte des changements climatiques. L’intensité carbonique moyenne pondérée peut aider les membres d’un comité de placement à répondre aux questions de parties prenantes sur les changements climatiques et leur facilite la tâche quant au respect de leur engagement à lutter contre les changements climatiques. L'information est source de pouvoir.

FGP peut vous aider à réduire votre empreinte carbone

Conformément aux objectifs de bon nombre de nos clients, nous incitons les sociétés de nos portefeuilles à adopter une cible de carboneutralité. Notre engagement a porté fruit auprès de plusieurs sociétés énergétiques du Canada. Pour les clients étant d’avis que les progrès doivent être plus rapides, nous offrons le Fonds d’actions canadiennes sans énergie FGP, dont l’intensité carbonique moyenne pondérée est nettement inférieure à celle du marché canadien dans son ensemble. FGP calcule l’intensité carbonique moyenne pondérée de ses fonds d’actions en gestion commune et compare ces données avec celles de l’indice de référence de chaque portefeuille. Comme nous mettons l’accent sur les facteurs ESG, l’intensité carbonique moyenne pondérée de certains de nos fonds d’actions en gestion commune est inférieure à celle de leur indice de référence, comme le montre le tableau ci-dessous : 

 Fonds en gestion commune Intensité carbonique moyenne pondérée comparée à celle de l’indice de référence
 Fonds d’actions mondiales FGP Inférieure de 84 %
 Fonds mondial de petites sociétés FGP Inférieure de 75 %
 Fonds d’actions internationales FGP Inférieure de 62 %
 Fonds d’actions canadiennes sans énergie FGP Inférieure de 68 %

Remarque : L’intensité carbonique moyenne pondérée de chaque fonds est fondée sur les placements du portefeuille au 30 septembre 2021. L’intensité carbonique de chaque placement est mesurée en tonnes métriques de CO2 (portée 1 et portée 2) par million de dollars américains de revenus.

Si vous investissiez dans un portefeuille composé à 20 % du Fonds d’actions canadiennes sans énergie FGP et à 40 % du Fonds privé d’actions mondiales FGP, le reste étant investi dans une stratégie de titres à revenu fixe de FGP, l’intensité carbonique moyenne pondérée de votre composante d’actions serait inférieure de 75 % à celle de son indice de référence mixte (au 30 septembre 2021).

top-arrow Haut de la page
©2022 Foyston, Gordon & Payne Inc.
Built by Pixelcarve