Hero shadow Stratégies relatives au crédit Hero Image

Stratégies relatives au crédit

Nos stratégies relatives au crédit nécessitent la prise de trois décisions principales :

  • la répartition de l’actif du portefeuille entre les obligations fédérales, provinciales et de sociétés et, en ce qui a trait à ces dernières, la pondération devant être accordée à chaque secteur;

  • la répartition de l’actif du portefeuille entre les titres de catégorie investissement comportant une notation élevée, moyenne ou faible;

  • la pondération devant être accordée aux émetteurs individuels, que ce soit le gouvernement fédéral, une province, une municipalité ou une entreprise.

Répartition sectorielle

La répartition sectorielle découle à la fois d’un processus de recherche ascendant et descendant. Nous identifions les secteurs qui, à notre avis, feront belle figure à la lumière de nos perspectives macroéconomiques. Chaque secteur fait l’objet d’une évaluation pour déterminer s’il serait avantageux pour le portefeuille à la lumière de divers paramètres de risque.

Notation de crédit

Nous comparons la notation globale de notre portefeuille (selon nos propres recherches internes) à la notation implicite du marché et déterminons l’écart. Par exemple, si nous estimons qu’une obligation devrait être notée « AA », mais que son prix sur le marché des obligations correspond plutôt à celui d’une obligation notée « BBB » (une notation implicite), nous considérons que cette obligation est sous-évaluée. En revanche, si nous jugeons qu’une obligation devrait être notée « AA », mais que sa notation implicite est de « AAA », nous considérons qu’elle est surévaluée.

Répartition des émetteurs

Pour décider dans quelles obligations nous allons investir, nous procédons à notre propre évaluation fondamentale de chaque secteur d’activité et émetteur en tenant des discussions avec des dirigeants, des analystes de la recherche sur les actions de FGP, des analystes de la recherche d’autres cabinets et des agences de notation de crédit.

Nous analysons le plan et la stratégie d’affaires de l’entreprise. Nous examinons également certains facteurs externes à celle-ci :

  • dynamique du marché;

  • nombre de concurrents;

  • forces motrices des bénéfices;

  • tendances de l’industrie.

Nous analysons ensuite la liquidité de la société afin de déterminer si celle-ci est en mesure de rembourser ses prêts. Nous passons également en revue son bilan en prêtant une attention particulière aux actifs courants et aux immobilisations, plutôt qu’à la survaleur et aux autres actifs incorporels. Enfin, nous nous penchons sur ses bénéfices afin d’y déceler certains signes précurseurs de faiblesse ou d’amélioration.

Au moment de procéder à l’évaluation d’un émetteur, nos analystes des titres à revenu fixe sollicitent l’avis de leurs collègues se spécialisant dans les placements en actions afin d’obtenir un portrait plus complet d’une entreprise. En outre, si l’équipe attitrée aux actions étudie la même société, ils assistent aux rencontres avec ses dirigeants conjointement avec elle.

Lorsqu’une entreprise nous intéresse, nous examinons attentivement les éléments suivants d’une émission d’obligations donnée :

  • les clauses restrictives;

  • les actifs susceptibles d’améliorer ou d’appuyer la qualité des titres de créance;

  • le rang au sein de la structure de capital.

Nous nous assurons d’acheter des obligations comportant un rapport risque-rendement optimal.

top-arrow Haut de la page
©2020 Foyston, Gordon & Payne Inc.
Built by Pixelcarve